Ma dettox de l’avent

Mardi 4 décembre 2018, 3 semaines avant Noël !

Alors que les papillotes et autres décorations commencent à inonder les rayons des magasins, j’avais envie de laisser une trace sur le blog de mon parcours jusqu’aux fêtes de fin d’année. Car oui, même si je suis debt-free (zero dettes) et que j’ai une épargne solide, à l’approche de Noël il m’arrive d’avoir des pulsions d’achats qui, si je ne fais pas attention, pourraient me replonger dans la galère . Alors cette année je piste mes dépenses !

On dira donc que c’est mon « Calendrier de l’Avent » mais version Ma Dettox  🙂

Vous connaissez les téléfilms mielleux « Un jour Une histoire » ? (bon OK si vous ne connaissez pas, c’est plutôt bon signe). Et bien moi j’ai choisi de faire la version : « Un jour Une dépense… ou pas».  Pas pour me forcer à dépenser, bien au contraire !

Etre conscient de ses achats est une chose de primordiale. Souvent on achète de manière totalement inconsciente : un café, un magazine, un vernis … bref, des toutes petites choses qui n’ont pas l’air de peser lourd et qu’on oubli même d’avoir acheté mais qui, bout à bout, peuvent représenter une jolie petite somme.

Je vais donc chaque jour dresser la liste de mes achats avec pour but principal of course: NE RIEN DEPENSER. Mais je sais que ça ne sera pas le cas tous les jours alors si je dépense, je piste et je répondrai à ces 2 questions : Était-ce un achat compulsif ou nécessaire ? Et quelle est la justification de cet achat ? Je suis persuadée que ce poser ces questions réduit les achats compulsifs et fait baisser la note finale.

Je vous ferai un bilan à Noël et en attendant : voici mes premières données pour aujourd’hui :

Mardi 4 décembre :

Achats : -99,98€ (aouuuuch!!! ca fait mal)

Dépense compulsive : NON

Dépense nécessaire : OUI

Justification : pour 2 sacs de croquettes vétérinaires (chat et chien). Pas le choix, les précédents sacs étaient vides depuis plus d’une semaine et revenir aux croquettes de supermarchés plus longtemps qu’une semaine pourraient à terme ne pas être bénéfiques et coûter, au final, beaucoup plus cher en frais vétérinaires sur le long terme.

 

Rendez-vous très vite pour la suite!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *