Comment tenir ses résolutions?

Saviez-vous que plus de 80% des résolutions de nouvelle année sont abandonnées dès le mois de février et que seulement 8% des gens réussissent à atteindre leurs résolutions. Ce qui veut dire que 92% d’entre nous échouent, en février ou au-delà. Si vous lisez cet article il y a de grandes chances que vous soyez dans la 2ème catégorie. Et vous n’êtes pas seuls ! Pourquoi le taux d’échec est-il aussi élevé ? Comment réussir à être dans l’élite des 8% ? Voyons ça ensemble.

« Cette année je veux avoir enfin un corps de rêve »,  « Cette année promis je me débarrasse de mes tous mes crédits! »…..

Ces  2 résolutions arrivent dans le top 5 des résolutions et ce n’est pas par hasard. Au mois de décembre, Noël oblige, c’est l’orgie de nourriture et la frénésie d’achat si bien que tous nos compteurs (calorique ou bancaire) virent au rouge voire explosent pendant cette période.

Fin décembre on culpabilise d’avoir trop mangé, trop acheté bref trop fait d’excès et pour se donner bonne conscience on s’impose des résolutions trop extrêmes qui nous donnent le sentiment de reprendre le contrôle sur notre vie.

« un corps de rêve » si on a un surpoids de 50 kilos ou se « débarrasser de ses dettes » quand on arrive à peine à boucler ses fins de mois ça semble pour le moins inatteignable. Mais vu qu’on est motivée (et qu’on culpabilise) à bloc, on se dit que SI, cette année on va y arriver (même si c’est la 10eme année consécutive qu’on se dit ça).

Mais très vite notre motivation du début s’essouffle (faute de but réaliste et plan d’action) et quelques semaines après la nouvelle année nous revoilà à la case départ avec ce sentiment de culpabilité et d’échec.

Mes conseils pour que cette fois-ci  ça marche :

1/ N’attendez pas le 31 janvier pour commencer à changer. Une résolution marchera tout aussi bien si elle est prise en février ou en juillet. N’attendez pas que toutes les planètes soient alignées  pour commencer votre résolution. Combien de fois me suis-je dis : Allez, je commence lundi prochain car franchement, commencer en milieu de semaine (genre aujourd’hui) c’est nul non ?, ou bien : J’attends le 1er du mois c’est plus motivant de commencer un 1er. Le meilleur moment pour commencer c’est MAINTENANT !

2/ Ne visez pas trop haut tout de suite. Lorsque j’ai pris la décision que c’en était fini des dettes, que j’allais arriver à m’en débarrasser une fois pour toute, je ne me suis pas dit : dans 6 mois c’est réglé ! Vous comprenez bien qu’avec 20 000€ de crédits + des factures mensuelles, les impôts, la taxe d’habitation etc…. la tache allait être ardue. Mais cette fois-ci j’avais décidé d’y arriver, je le sentais au plus profond de moi que cette fois c’était la bonne ! Alors je ne me suis pas mis d’objectif irréaliste et même si (à ce moment-là) je ne savais  pas trop comment y arriver, je savais que dans 18 mois j’aurais soldé toutes mes dettes, coute que coute !

3/ One step at a time. Afin que cette bonne grosse résolution n’ait plus l’air si grosse et si impressionnante, découpez-la en plein de petit bouts. Fixez-vous des petits objectifs quotidiens/hebdomadaires qui vous motiveront à continuer et vous garderont sur les rails. Faites des checks réguliers et surtout : célébrez les petites victoires  Par exemple : vous n’avez pas craqué sur cette petite jupe en solde aujourd’hui ? ou bien  vous n’avez pas pillé le frigo en rentrant du travail extenuée ? Célébrez (en appelant une copine qui sera fière de vous ou en en prenant du temps pour vous dans un bon bain relaxant…)!  N’attendez pas The Big Day pour vous dire que vous êtes formidable. Dites-le vous chaque jour !!

Et surtout, gardez en tête que cette fois-ci c’est la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *