Parlons argent

Le budget pour les nuls en 3 étapes super simples

J’avoue que pendant longtemps, très longtemps même,  si vous me parliez de « budget » ma réponse automatique était : « un budget ? C’est pour les riches ça ! » ou bien :  « Pour faire un budget encore faut-il avoir de l’argent ». Bref c’était pour moi inconcevable de me mettre à faire un budget !

D’autant que j’avais une idée reçue assez ancrée en moi qui me disait que les budgets c’était pour les nerds, les comptables, les intellos, les radins bref… ce n’était pas du tout à ma portée ni à mon gout !

Aujourd’hui si vous me demandiez ce que je pense des budgets je vous dirai : Un budget c’est la liberté, c’est la maitrise, c’est une carte d’orientation qui vous permettra de pister vos efforts et de voir se réaliser vos projets sous vos yeux !

Est-ce obligatoire ? mmmmm….non. Est-ce recommandé si vous avez décidé de reprendre votre vie en main: Oh Yes!

En fait on se fait toute une montagne d’un budget (c’est chiant, c’est long, c’est compliqué, c’est restrictif bla bla bla…) mais quand on y regarde de plus près un budget en réalité c’est en fait super simple à faire, à lire et à suivre. Voici les 3 étapes basiques à suivre pour débuter (et une petite illustration comme exemple):

1) Prenez une feuille de papier et un stylo ou ouvrez Excel. Notez le montant de votre revenu ou rentrée d’argent mensuelle (salaire, allocation…).

2) Lister vos postes de dépenses (exemple de libellé: loyer, électricité/gaz, nourriture, assurances, prêts, téléphone, voiture, épargne…)

Astuce : servez-vous de votre dernier relevé bancaire afin de lister toutes les dépenses récurrentes sorties de votre compte le mois dernier.

3) Mettez votre budget à zéro. Je m’explique : une fois que vous avez attribué chaque euro à un poste de dépens (y compris l’épargne !). Le total final doit être égal à zéro. [Bon, il peut arriver qu’en fonction de votre situation, vous arriviez à un total négatif. Dans ce cas-là : pas (trop) de panique, félicitez-vous déjà d’avoir affronté la réalité en face en mettant tout ça à plat, vous savez à présent ou va votre argent et vous pouvez maintenant influer dessus. [on y reviendra prochainement].

A l’inverse si, une fois toutes vos dépenses listées vous n’êtes pas à zéro c’est que vous avez oublié des postes de dépenses : reprenez/relisez votre dernier relevé de compte et complétez votre liste. ex : un achat chez amazon, zalando ou zara, une dépense en resto ou un deliveroo ? Dans votre budget cette catégorie serait à mettre sous un intitulé type : « habillement » ou « loisirs » ou encore « ooops je n’aurais pas dû » (<- on reparlera de ces catégories prochainement). Et encore une fois : n’oubliez la catégorie « épargne » même si la somme que vous mettez vous parait ridicule. C’est même la 1ere catégorie que vous devez renseigner avant même d’attribuer le reste de vos euros aux autres catégories. Le montant initial que vous mettez dans cette catégorie n’a pas d’importance, l’importance c’est d’apprendre à se faire passer en premier avant que tout ne soit dilapidé.

Et voilà, vous avez votre budget pour le mois à venir ! Vous savez en détail où ira votre argent et maintenant vous pouvez agir dessus.

Re-voyez votre budget à chaque début de mois pour voir si des catégories doivent être modifiées (par rapport au mois précédent) et en cours de mois pour voir si les montants que vous aviez mis dans chaque libellé au début du mois à bien été respecté (budgétisé versus réalisé). Le but étant que les montants du début (montants budgétisé ou prévus) et de la fin de mois (montants réels) soient identiques.

Cela prouve que vous avez réussi pendant tout le mois à ne pas dépenser plus que ce que vous aviez initialement prévu . Petit à petit vous ajusterez en essayant de dépenser moins que prévu sur un ou plusieurs  postes ou de réduire drastiquement des postes de dépenses non-vitaux (loisirs/habillement/resto/cosmétiques…) et augmenter le montant de votre épargne mensuelle qui vous aidera à vous débarrasser de vos dettes (CQFD !)

Pensez-y:Si vous avez des animaux domestiques créez-leur un libellé: « animaux » (ou nommez le carrément avec le nom de votre animal « filou » « mascotte ») pour tout ce qui est nourriture/véto. Croyez en une experte : ces ptits amours doivent avoir une place dans votre budget, ainsi vous éviterez les désagréments quand il s’agira de renouveler le gros sac de croquettes ou de l’amener chez le veto!

Croyez-moi, si on m’avait dit à 18 ans ce que je sais aujourd’hui concernant l’importance du budget pour réaliser ses objectifs personnel à moyen et long terme, je me serais épargné 18 ans de galère! Mais au final je suis reconnaissante d’avoir eu toutes ces années de misère car aujourd’hui j’ai compris beaucoup de chose, j’ai appris énormément, je peux témoigner de mon expérience et de mes erreurs et au final, aider celles et ceux qui sont (comme je l’ai été) dans la galère et ne savent plus par où commencer pour s’en sortir!

A votre budget, prêt… partez!

With Love ♥

Sam

retrouvez-moi aussi sur Facebook: ICI et Instagram ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *