Placements financiers

Comment rester sereine en temps de crise économique mondiale?

Ça fait des mois et des mois que les spécialistes prévoyaient une crise financière. On pensait qu’elle arriverait fin 2019 mais finalement elle a étonné et contredit tous les experts en arrivant en 2020 et sous forme de crise sanitaire mondiale (oh la coquine).

A l’heure où les marchés financiers s’affolent comme jamais, où le monde est paralysé par ce virus, où des personnes perdent leur emplois et des entreprises mettent la clef sous la porte, comment rester sereine ? Comment ne pas paniquer dans ce chaos global ? Pour moi la réponse est simple : Everything is under control ! Je suis parée financièrement !

Dans mon article du 31/12 : Bilan de mes objectifs 2019, je vous écrivais que j’avais un coussin de sécurité de plus de 12 000€ en épargne qui correspondait à environ 6 mois de salaire et qui me permettait de parer à toutes les éventualités : a) démission b) licenciement  c) congé sabbatique de 6 mois. Je n’avais effectivement pas pensé à un petit : e) crise économique et sanitaire mondiale.

Bordel comme ça fait du bien : 1/ de n’avoir aucun crédit ni aucune dette à rembourser en cette période d’incertitude et 2/ de se savoir en sécurité financière quel que soit la tournure économique que prendront les choses.

Comme vous le savez peut être (ou allez le découvrir si vous êtes dans cette situation), une entreprise peut faire appel au chômage partiel pour ses collaborateurs. Ce qui veut dire que l’indemnisation pour un salarié en chômage partiel s’élève à 85% du salaire net. Ce qui veut aussi dire que mathématiquement il y aura un trou de 15%  qui ne sera combler ni par l’employeur ni pas l’administration et donc : ça représente un coup de cutter bien net sur votre fiche de paie et dans budget !

Et oui! Et ben vous savez quoi ? Ça ne me préoccupe même pas (à supposer que mon entreprise fasse appel au chômage partiel). 15% de salaire net en moins ne me déséquilibrera pas.  Nope ! Ça ne me fera même pas bouger une mèche de cheveux.

Et pour cause : j’ai de quoi tenir + de 6 mois sans aucun revenu ! Bon, bien évidemment j’espère ne pas être concernée par le chômage partiel (car c’est toujours 15% de perdu et je déteste perdre de l’argent !) mais au cas où : je suis sereine car ça ne me déstabilisera pas.

La Sam d’il y a 5 ans (celle qui vivait à découvert, qui était criblée de dettes et vivait au-dessus de ses moyens)  aurait angoissé, aurait eu des sueurs froides et se serait mise en mode survie en blâmant la terre entière de cette situation. Elle aurait même lorgné vite fait sur un Cofidis et Cetelem pour voir si y’aurait pas moyen de faire un ptit crédit dans la foulée (vieux réflexes obligent !)

Quel chemin parcouru quand même! Je me félicité (car oui je suis comme ça) d’avoir un jour pris la meilleure décision de toute ma vie : ME SORTIR DE L’ENDETTEMENT COUTE QUE COUTE, en mettant en place un plan d’action et en l’exécutant !

N’allez pas croire que ce fut facile d’épargner + de 12 000 euros de coussin de sécurité ! Moi qui n’avais JAMAIS su /pu garder plus de 10€ sur mon compte épargne, qui épargnais 20€ le 7 du mois et qui les retirais le 10 du même mois ! Vous imaginez que ça s’est fait comme ça ? Genre je me réveille un jour et je décide d’épargner 50€, hop et c’est fini ? Non non non ! Ça a été dur, la tentation de retirer cet argent était présente à chaque instant (d’ailleurs je vous raconte mon parcours vers l’épargne dans ce post) Mais j’avais un but, j’avais une vision et j’ai tenu bon. Et vous savez quoi? J’y suis arrivée ! J’ai commencé par des toutes petites sommes  puis petit à petit j’augmentais et je voyais que ça marchait : 1/ j’arrivais à vivre SANS cette somme chaque mois et 2/ je voyais grandir mon épargne et ça me motivait à épargner plus. Ça me donnait le contrôle sur moi-même et donc sur ma vie. Je prenais ENFIN les bonnes décisions, celles qui donnent des résultats positifs !

Et bordel comme je suis fière de moi aujourd’hui !!!!!!

Faites-le vous aussi, commencez maintenant ! N’attendez pas le mois prochain, la rentrée, le mois de janvier, le 13eme mois. Faites le maintenant avec ce que vous avez. L’important n’est pas le montant, l’important c’est la discipline qu’il y a derrière. Et je sais que si vous êtes comme j’étais, alors le mot discipline ne fait pas partie de votre vocabulaire. Mais elle est essentielle! Et pour pouvoir l’acquérir vous devez commencer! Même si c’est minuscule, commencez ! ! Et vous verrez très vite les résultats !!!

Croyez-moi, j’étais comme vous avant. Je me trouvais des raisons de ne pas commencer et des excuses pour ne pas y arriver. Mais vous savez quoi : pendant ce temps, le temps passe et n’attendra pas que vous soyez prête, il passera c’est tout. Vous ne pourrez jamais le rattraper, il filera et vous,  vous serez encore là, plus vieille, avec vos raisons en carton et vos excuses toutes trouvées !

Jvous dit ça parce que jvous aime et que j’ai une putain d’envie que vous veniez voir comme la vie est belle de l’autre côté de l’endettement ! Du côté de la vie sans aucune dette et où il fait bon vivre sans stress financier, sans créanciers, sans échelonnement de dettes, sans saisie sur salaire, sans fichage banque de France…

De l’autre côté vous pourrez enfin faire des projets, partir en vacances sans stress de regarder le compte en banque au retour, vous pourrez aider ceux qui en ont besoin, construire votre vie et réaliser vos rêves !

Et il y a une chose merveilleuse de l’autre côté c’est la paix de l’esprit, la liberté et le contrôle de sa vie.

Allez viendez me rejoindre ! Jvous jure ça vaut grave le coup!!!!

With all my love , Sam ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.