Arrondir ses fins de mois : Donner des cours de soutien scolaire

Arrondir ses fins de mois : Donner des cours de soutien scolaire

Un moyen facile et sympa d’arrondir ses fins de mois quand on est en galère c’est de donner des cours. En effet il y a aujourd’hui une forte demande de soutien dans les matières scolaires générales.
Les parents sont de plus en plus nombreux à vouloir que leur enfant réussisse à tout prix son parcours scolaire surtout si l’enfant a des difficultés dans une ou plusieurs matières. Si vous avez toujours été bon en math, en français (ou dans n’importe qu’elle autre matière scolaire) et que vous avez une envie d’aider tout en gagnant de l’argent, ce boulot est peut-être fait pour vous!

Prérequis : Avoir les compétences et être pédagogue Avoir les compétences : En effet ça peut paraître idiot de dire ça mais beaucoup pense qu’il n’y a rien de plus simple que de donner des cours à un élève de collège. Mais vous serez surpris de voir que les programmes ont pas mal évolué depuis votre époque et que vos « restes » sont parfois loin d’être suffisants.

Bon OK, le théorème de Pythagore, le mode de calcul de la surface d’un carré ou la règle de grammaire n’auront sans doute pas bougé d’un millimètre mais vous serez surpris de voir que certaines matières ont évolué et leur approche pédagogique également. Donc avant de vous lancer, jetez quand même un œil aux programmes de la matière que vous pensez maîtriser.

Avant d’écrire « donne cours de math de la 6ème à la 3ème », assurez-vous que vous maîtrisez bien tous les aspects des programmes pour ne pas vous retrouver à devoir googliser : « comment résoudre une équation à 2 inconnues ». Soyez honnête avec vous-même et avec l’élève que vous allez aider car il aura confiance en vous et en ce que vous lui enseignerez.

Etre pédagogue et patient : certes vous n’êtes (peut être) pas prof mais la pédagogie est une qualité essentielle que vous devez avoir si vous voulez que le courant passe et que l’élève progresse. Il se peut que l’élève ait des difficultés pour comprendre ce qui pour vous est d’une simplicité sans nom. Et si vous n’avez pas un minimum de pédagogie et de patience pour expliquer, réexpliquer, prendre des chemins compréhensibles pour l’élève, savoir utiliser des métaphores, vous ne vous en sortirez pas et l’élève ne progressera pas, voire il se braquera car il aura l’impression d’être bête. Donc patience et pédagogie sont de mise lorsque vous transmettez un savoir.

Si vous réunissez ces prérequis : les compétences, la pédagogie et la patience alors ce job est pour vous! Renseignez-vous sur les tarifs pratiqués, rédigez une annonce détaillée sur vos compétences et vos points forts (la concurrence est rude dans le domaine du soutien scolaire, vous devez sortir du lot !).

Protip : proposez vos cours en face à face dans votre ville mais aussi par Skype. Ainsi vous augmentez potentiellement le nombre d’élèves! Il vous suffit d’une bonne connexion, d’une bonne camera et d’une adresse Skype qui fasse un minimum sérieux. Evitez « steph_loulou_47 » qui fait tout de suite beaucoup moins bien.

Je me souviens lorsque je donnais des cours d’anglais, mon agenda se remplissait dès que mon annonce paraissait. Jetais demandée quasiment tous les soirs et même les weekends. Ça a été une super expérience et j’ai même gardé certaines élèves plusieurs années.

La demande est là : à vous de jouer !

Et n’oubliez pas: dès que le cash rentre, on le met en sécurité sans passer par la case shopping!

With love, Sam ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *