ma dettox
Parlons argent

Régler ses dettes: par où commencer?

Au secours ! Je veux m’en sortir mais je ne sais pas par où et par quoi commencer !

Dans cet article je vais vous parler de comment commencer si vous avez enfin décidé de sortir de l’endettement une bonne fois pour toute.

Cet article est inspiré d’une conversation que j’ai eu en MP sur instagram avec une membre de la communauté Madettox. Cette personne (appelons-la Léa) m’a écrit à la veille de la nouvelle année pour me demander conseil car elle avait plusieurs crédits et ne savait pas vraiment lequel attaquer en premier. Après quelques échanges je lui ai donné quelques conseils qu’elle a immédiatement appliqué. Cette conversation m’a donc sonné l’idée de cet article.

Par où commencer quand on veut se débarrasser de ses dettes ?

Je ne suis pas conseillère financière diplômée mais je suis passée par là et la méthode que j’ai appliqué m’a permis de solder 18 000€ de dettes en 18 mois donc je pense être bien placée pour vous conseiller, pour me mettre à votre place, comprendre vos doutes, votre stress et votre angoisse lorsque décider de prendre le taureau par les cornes et commencer votre chemin vers la liberté.

Voici donc ce que je préconise. 1/ l’étape cruciale à ne JAMAIS esquiver c’est d’avoir au minimum 200€ en épargne de secours. Je dis 200€ mais je vous conseille vivement d’aller jusqu’à 500€ avant d’envisager de régler vos dettes. Je sais ce que vous allez me dire : « 200€ ??? t’as craqué !! Il ne me reste déjà même pas 10€ à la fin du mois, comment veux-tu que je trouve 200€ ?? ». Et je vous réponds : non je n’ai pas craqué et je sais exactement ce que je dis. Faites moi confiance vous ne le regretterez pas.

Mais Pourquoi une épargne alors que je veux d’abord régler mes dettes ? PARCEQUE C’EST-CE QUI VOUS PERMETTRA DE NE PAS APPELER COFIDIS LORSQU’UNE CATA VOUS ARRIVERA! Faut pas se leurrer, c’est quand on commence à vouloir se sortir du trou que la machine à laver tombe en panne, que la voiture ne démarre plus, que le chat tombe malade ou qu’un créancier qu’on avait complètement zappé décide de nous recontacter. Et que fait-on dans ces cas-là, quand on n’a pas un centime ? et bin généralement on fait un « tout petit » crédit ! Et la galère repart de plus belle.

Donc si vous voulez vraiment partir avec le plus de chances de votre côté : ayez impérativement cette épargne !!! Alors oui je sais, quand on n’a jamais réussi à épargner ne serait-ce que 20€ ça nous parait impossible d’en épargner 200€ ! Et là je vous dis : No Panic ! Ouvrez vos champs des possibles et ayez confiance en votre potentiel. Le moyen le plus rapide, efficace (et légal) d’avoir cette somme reste encore de vendre sur les plateformes comme leboncoin. Sérieux, qui n’a jamais chercher à acheter un truc sur cette plateforme ? TOUT se vend ! de la babiole à 1€ à la baraque à 1 million ! Donc ne me faites pas croire que vous n’avez rien à vendre chez vous ! Même si vous pensez que vos trucs sont invendables (trop vieux, top d’occaz, pas vraiment de valeur…) ils intéresseront très certainement un des 6,5 MILLIONS de visiteurs qui se rende CHAQUE JOUR sur ce site Ce chiffre parait dingue mais il est réel (source : ici).

Idem si vous êtes une fashionista, leboncoin reste une des plateformes possibles mais dirigez vous aussi sur des site comme vinted ou ebay. TOUT peut se vendre ! nb: aucun de ces liens n’est sponsorisés, c’est juste pour vous donner une idée du potentiel dont vous disposez)

 Attention cependant : VOUS ETES SUR CES SITES POUR VENDRE…. PAS POUR ACHETER !!!! donc par pitié, ne vous laissez pas avoir ! Le pire serait que vous cédiez à une pulsion d’achat en parcourant ces sites, donc s’il vous plait soyez adulte et raisonnez-vous ! Vous le faite pour vous sortir de la merde pas pour vous y enfoncer ! Garder la tête froide et voyez vous comme une businesswoman dont la maison est un magasin géant qui montre des objets à vendre (de son dressing ou de sa cave)  à la terre entière 😉

Une fois les 200€ (voir 500€) récoltés et mis direct sur le compte épargne, on jure sur sa vie de ne l’utiliser QUE pour des tuiles  vraiment imprévues (et NON, les soldes, anniversaires, sorties, factures, impôts, vacances… ne sont pas des imprévus !!!). Une fois cette étape complétée, on passe à l’étape suivante.

2 / Identifier tous ses crédits et attaquer par le plus petit en premier. Dans l’exemple de Léa, elle a un crédit renouvelable de 7000€ et un autre crédit de 1000€. Je lui ai donc suggéré de focaliser tous ses efforts sur le crédit de  1000€ même si le crédit renouvelable est plus élevé et sans doute son taux d’intérêt aussi.

Pourquoi ne commence-t-elle pas par payer le crédit et le taux d’intérêt le pus haut comme il serait logique de le faire ?? Tout simplement parce que SE SORTIR DE L’ENDETTEMENT N’EST PAS UNE QUESTION DE MATHÉMATIQUE MAIS D’ ETAT D’ ESPRIT ET DE PSYCHOLOGIE !

Croyez-vous qu’il soit mathématiquement intéressant de contracter un crédit renouvelable avec des taux d’intérêt pouvant aller jusqu’à 20% ? NON ! Le faisons-nous pour autant ? OUI !

Donc c’est bien la preuve que les maths ne rentrent pas en ligne de compte dans cette équation. Il faut avant tout reprendre confiance en soi, changer ses (mauvaises) habitudes et modifier son comportement par rapport à l’argent. Le fait de s’attaquer au crédit le plus petit et de voir qu’on progresse dans son extermination, nous donne un sentiment de fierté, de contrôle, de pouvoir et de maitrise que nous n’avons JAMAIS eu avec l’argent auparavant ! Un sentiment de fierté nous envahi. Ça y est, on est capable, on y arrive ! Youhouuuu !

C’est la motivation qui nous fait avancer plus vite. Et cette motivation (et ces progrès) sera bien plus facile à avoir (et à voir) en s’attaquant à un petit crédit plutôt qu’à un de plusieurs milliers d’euros où la dynamique sera plus longue à se mettre en place car les progrès (bien que visibles) nous paraitront vraiment minime. Et si la motivation se perd, il sera beaucoup plus difficile de se rebooster et on aura l’impression de ne pas vraiment avancer aussi vite qu’on le souhaiterait.

Donc c’est pour ça que j’ai conseillé à Léa de s’attaquer au plus petit de ses crédits. Mais attention, on continu toujours de payer ses autres crédits en faisant les paiements minimums obligatoires. Pas question d’avoir des impayés, ça ne ferait qu’empirer la situation.  

Si vous aviez opté pour augmenter vos mensualités sur plusieurs crédits, je vous conseille de faire les modifications immédiatement et de redescendre au montant minimum mensuel autorisé pour tous vos crédits SAUF le plus petit. Recentrez vos efforts sur celui-là d’abord. Acharnez-vous dessus et défoncez-le !

Augmentez le montant des mensualités au maximum que vous pouvez (en prenant par exemple le delta « économisé » à la suite de l’abaissement des mensualités des autres crédits). Une fois que vous avez fait les modifications nécessaires, comment solder ce crédit au plus vite ? 2 moyens s’offrent à vous : A) Augmentez vos revenus et B) baissez vos dépenses.

A) Pour augmenter vos revenus vous pouvez : continuer à vendre tout ce que vous pouvez sur internet, faire des vide- greniers, donner des cours, garder des enfants, des animaux, faire des heures sup’, faire des ménages, des inventaires, des livraisons, …. (je vous donne plus de détails sur certains de ces fast job ICI).

Attention : l’intégralité de l’argent gagné doit être destiné exclusivement au solde du petit crédit. TOUT sans exception, jusqu’au moindre centime !!! Pas de « petits achats plaisirs pour se récompenser d’avoir travaillé si dur », non non non, ce n’est pas encore le moment.

Certains organismes de crédits ne permettent que 1 ou 2 règlement exceptionnel par an (c’est-à-dire de règlement supplémentaire au-delà des mensualités classiques prélevés), donc dans ce cas 2 solutions : 1/garder l’argent en stationnement sur votre compte épargne et dès que vous avez une somme conséquente : BAM faite un virement exceptionnel à destination de votre petit crédit. 2/ garder l’argent sur votre compte épargne et faite un virement ou un chèque de solde dès que la totalité de la somme restante à payer pour solder ce crédit est atteinte.

B) Réduisez vos dépenses. Si vous ne l’avez pas encore fait je vous invite fortement à lire cet article en 2 parties qui vous dira comment trouver de l’argent sur votre compte que vous n’aviez JAMAIS pensé avoir en votre possession !Si vous ne faites pas cet exercice vous ne mettez pas toutes les chances de votre côté !  Pour réduire ses dépenses il est primordial de… connaitre ses dépenses ! Non, pas juste en avoir une vague idée mais savoir réellement où part chaque euro que vous gagnez si durement.

Dans le cas de Léa, elle a fait l’exercice dont je vous parle et s’est rendu compte qu’elle dépensait +de 500€ par mois dans l’alimentation. Ce constat a été un choc (et un électrochoc) pour elle qui pensait savoir grosso modo ce qu’elle dépensait en courses. Jamais elle n’aurait imaginé que c’était un montant aussi élevé que ça ! Dû coup elle aura d’ici fin janvier à peine, de quoi épargner pour son fond de secours et commencer à solder ses crédits !!

Donc s’il vous plait, ne négligez surtout pas cette étape et ayez conscience de là où part votre argent chaque mois ! Ce n’est qu’en ayant cette connaissance (et cet électrochoc) que l’on peut prendre des mesures. Encore une fois, tout ce que vous réduisez dans vos dépenses doit aller à 100% dans le remboursement du petit crédit.

En appliquant ces 2 moyens (Augmenter vos revenus et Réduire vos dépenses) et si vous êtes déterminée, vous aurez soldé votre « petit » crédit en un rien de temps (beaucoup plus rapidement que le plan d’amortissement initial que vous avez signé). Croyez-moi et s’il vous plait, testez pour vous, vous constaterez par vous-même !

3/ Une fois ce premier crédit démoli, prenez un instant pour célébrez cette victoire et attaquez vite le suivant sur la liste ! Sans pitié !

Vous avez à présent un crédit en moins donc servez-vous du montant de cette mensualité (que vous n’avez plus vu que votre crédit est soldé) pour augmenter le prélèvement mensuel du 2ème crédit. Disons que Léa avait un remboursement de 90€ pour son « petit » crédit de 1000€. Une fois ce crédit soldé elle se retrouve donc avec un « surplus » de 90€ qui n’a plus à aller dans le règlement de ce crédit et qui va donc servir à régler le 2eme crédit.

Si la mensualité de son 2eme crédit de 5000€ est initialement de 140€, elle va rajouter les 90€ en plus dont elle dispose à présent pour augmenter sa mensualité et passer des 140€ à 230€ par mois sans rien changer à ses habitudes ! Voilà le grand pouvoir de la méthode et de l’effet boule de neige ! On liste ses cédits du plus petit au plus grand. On récupère la mensualité du crédit précédent (qu’on vient de solder) pour augmenter la mensualité du crédit suivant et ainsi de suite. Plus on avance dans les remboursement, plus les mensualités sont grosses (car on récupère à chaque fois la mensualité précédente) et donc plus le remboursement des crédits est rapide!

Bien sûr on continu à augmenter ses revenus et baisser ses dépenses. Pas question d’arrêter ces 2 leviers « magiques » du désendettement ! Et voilà les 3 étapes essentielles si vous voulez solder vos crédits et sortir de l’endettement le plus vite possible.

C’est cette méthode que j’ai appliqué pendant 18 mois. Ca a été dur, il a fallu se discipliner, savoir se dire « non » constamment, faire des sacrifices, des heures supp’, faire des ptits boulots, travailler le weekend, le soir…  Mais 18 mois dans une vie c’est que dalle quand je pense que j’ai passé 18 ans dans l’endettement !  

Aujourd’hui tout c’est derrière moi et je profite enfin de mon salaire en intégralité, j’ai une épargne solide et je commence même à investir! 18 mois pour changer radicalement de vie, ça valait 1000 fois le coup !

Savoir se dire « non » sur le court terme pour pouvoir se dire « oui » sur le long terme c’’est l’une des clefs de la réussite. Pour vous libérer de ce fardeau, de ce stress de cette angoisse de fin de mois et enfin profiter de la vie, de votre argent et enfin réaliser ses rêves !

Faites-le ! Commencez maintenant, n’attendez plus ! Et soyez patient ! Vous n’êtes pas arrivée dans cette situation en 1 mois et vous n’en sortirez pas en 3 mois. Mais vous en sortirez. Et plus tôt que vous le pensez si vous suivez à la lettre ces conseils. Il suffit d’être déterminée, motivée et régulière !

Léa m’a envoyé un message hier pour me remercier de l’avoir aidé à prendre conscience de ses dépenses et surtout à réaliser qu’elle POUVAIT mettre de l’argent de coté et rembourser ses crédits. Elle est à présent gonflée à bloc et je suis sûre que dans quelques mois elle aura remboursé son 1er crédit et se rapprochera un peu plus de sa liberté financière. Ne lâche rien Léa, tu es sur la bonne voie !

Et à toutes les Léa du monde, je vous dis : Ne lâchez rien, jamais ! Vos efforts commenceront à payer très vite ! 

With love Sam.

2 commentaires

  • Lea

    Un immense merci Sam pour tous tes conseils et ce merveilleux article ! Une mine d’or ! Je confirme : grâce à tes conseils, je sais ce que j’ai à faire et je suis déterminée. Je souhaite à tout le monde d’appliquer tes conseils et de se sortir des dettes 🙂 A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *